Anne-Aymone, révélatrice de beauté

20/9/2019

 

 

Jeune coach en image, Anne-Aymone Belliard aide les femmes à ressembler davantage à qui elles sont à l’intérieur.

 

 

C'est à la Maison Magis, rue d’Assas à Paris, qu’Anne-Aymone nous reçoit dans ce lieu tenu par les jésuites, qui comporte notamment un espace de coworking. Avenante et lumineuse, la jeune femme nous raconte ce qui l’a menée à devenir coach en image. 


Après six années chez Bouygues dans des postes de ressources humaines et de communication, Anne-Aymone s’est interrogée : « Est-ce que c’est là que je veux me projeter à terme ? Ai-je le sentiment de transmettre ce que j’ai reçu ? » Pleine de créativité, celle qui a lancé une troupe de théâtre a souhaité « retourner à la matière ». 


Anne-Aymone, qui a toujours aimé la mode, prend plaisir à chiner de vieux vêtements de bonne qualité – à rebours de la fast fashion qui propose des pièces à bas coût et de piètre choix. Alors qu’elle organise des ventes privées de pièces vintage, les femmes qui y viennent lui posent des questions : « Est-ce que cette couleur me va bien ? ». Anne-Aymone apprécie ce rôle de conseil, et, voyant là un moyen de concilier son amour de la mode et celui de l’accompagnement humain, elle se forme au conseil en image à l’Institut de Relooking International (IDRI). Elle y reçoit de nombreux enseignements sur les couleurs, le maquillage ou encore la coiffure et lance son activité en mars 2019, à Paris et Toulon. 

 

« Les femmes qui viennent me voir veulent un conseil extérieur sur ce qui leur convient, raconte-t-elle. Bien souvent elles ont des bonnes intuitions, mais qui ont besoin d’être confirmées et surtout expliquées. »


Lors d’un premier rendez-vous de coaching, sont évoquées pendant 1h30 l’image actuelle de la cliente – son environnement personnel et professionnel, son rapport au corps, son style actuel... – et l’image souhaitée : ce qui l’inspire, lui donne envie, ce qu’elle veut dégager...

 

« On dessine la nouvelle image, en rendant visible extérieurement ce qui vit à l’intérieur. Par exemple, une femme me disait qu’elle avait l’impression de tout porter – travail, enfants – et qu’elle voulait être davantage dans la douceur et la fantaisie ; nous avons alors travaillé sur différents points : porter plus de couleurs, choisir des pièces plus originales avec des motifs par exemple. Autre cas : une graphiste me confiait que cela bouillonnait en elle, mais que cette créativité ne se voyait pas à l’extérieur. Ne voulant pas consacrer trop de temps à sa coiffure le matin, nous avons choisi des bandeaux et quelques bijoux dans les couleurs qui font ressortir son visage. »

 

Anne-Aymone – dont le prénom suffit à donner une singularité à sa marque - propose également d’autres services : test des couleurs, cosmétologie – pour trouver les bons produits de beauté – et maquillage, coiffure, style vestimentaire, tri du dressing s’inspirant notamment de Marie Kondo, séance de shopping, choix des lunettes ou encore de la lingerie et du maillot de bain.

 

Deux petits conseils en passant : toujours se démaquiller le soir, même quand on ne s’est pas maquillée le matin – le coton ne sera pas tout blanc, vous verrez -, et pour retarder l’arrivée des rides – même si celles-ci racontent notre histoire -, s’hydrater quotidiennement la peau avec une crème hydratante adaptée à notre peau et boire beaucoup d’eau.


Lors de la séance sur le style vestimentaire, la coach en présente neuf – moderne, élégant, romantique, sophistiqué ou encore sportswear -, avec des tenues pour la semaine, le week-end et en soirée. La personne désigne ce qu’elle aime et se fait son propre style à partir de ces différentes inspirations. 


Selon Anne-Aymone, « être belle, c’est s’être trouvée, être bien avec son image pour pouvoir se donner aux autres ».  Et elle conclut en citant Francis Scott Fitzgerald : « Quand une femme se sent parfaitement bien habillée, elle peut oublier cet aspect d’elle-même. C’est ce que l’on appelle le charme. Et plus vous parvenez à vous oublier, plus vous avez de charme ». 
S. P.


www.anneaymonebelliard.com

 

 

Crédit photo : © S. Pinilla

 

Lire le reste de Zélie n°44 - Septembre 2019

 

Please reload

Derniers articles
Please reload

  • Facebook
  • Instagram
  • Podcast Soundcloud

© 2015-2019 By Magazine Zélie