Des vacances spirituelles pour parents solos



Le Sanctuaire de Montligeon (Orne), animé par la Communauté Saint-Martin et les Sœurs de la Nouvelle Alliance, propose en juillet une session pour les parents seuls, séparés, divorcés ou veufs. Pendant cette semaine, qui a eu lieu cette année du 10 au 16 juillet, ils peuvent venir s’y ressourcer, se détendre, vivre des temps de prière et de formation. Les enfants sont pris en charge pendant ce temps. L’année dernière, Marie des Monstiers (photo) y a participé avec sa fille Louise. Entretien.



Zélie : Qu’est-ce qui vous a amenée à participer à cette session pour parents solos ?

Marie des Monstiers : Lors d’un pique-nique un dimanche avec deux amies, solos elles aussi, nous évoquions cette session : « Et pourquoi n’irions-nous pas ensemble ? ». Sauf que je n’ai jamais été très assidue aux retraites... Je ne connaissais pas Montligeon, et encore moins la session. Le seul point positif : le Perche, douce région à mon cœur ! Ironie du sort, trois jours plus tard, en surfant sur Facebook, je suis tombée sur la vidéo de promotion de la session... J’étais totalement emballée : cadre magnifique, enseignements par la Communauté Saint-Martin, et surtout repos assuré grâce aux religieuses et séminaristes ! Le lendemain, j’ai présenté cette vidéo à ma fille de 7 ans ; son « go ! » m’a donc poussée à nous inscrire sans attendre !


Quels étaient vos besoins au moment de commencer cette session ?


Très sincèrement, je m’avançais vers l’inconnu. Je pense vraiment que le Saint-Esprit nous a tout simplement poussées à Montligeon pour nous ressourcer, nous changer les idées et enfin connaitre des parents seuls que nous ne croisons pas durant l’année... Je voulais aussi que ma fille puisse enfin se rendre compte qu’elle n’était pas la seule à vivre en enfant « catho solo ». Je pense malheureusement que beaucoup de catholiques n’osent pas prononcer ce mot de « divorcé » ou « séparé ». Sauf que chacun a son histoire, nous ne l’avons pas voulue ainsi. Pour ma part, j’ai toujours remis ma souffrance entre les mains du Bon Dieu... C’est aussi par cette session que je venais chercher du réconfort. Je n’ai pas été déçue !


Où logiez-vous pendant la session ?


Nous logions dans le Sanctuaire. Montligeon possède des logements pour recevoir petites ou grandes familles, ou groupes d’amis ; même en solo vous aurez un logement ! Le Sanctuaire a un rapport qualité-prix imbattable. J’ai d’ailleurs mis mon veto sur « mon » appartement, pour toutes les fois où je me rendrai à Montligeon !


Quels moments avez-vous préférés ?


Durant une session « solo », on aime chaque moment. J’étais quant à moi en mode « Carpe diem ». Cela fait du bien de ne rien faire ni prévoir ! J’ai aimé les repas en commun avec les prêtres et religieux, les enseignements, les offices, la complicité entre enfants et séminaristes ou religieuses, les moments de détente le soir après le dîner, voir les enfants s’amuser tous ensemble, le soutien des prêtres sur place et la bonne entente générale. Mais aussi et surtout, ces moments que l’on peut prendre seul pour prier.


Qu’est-ce que le fait de retrouver d’autres parents solos vous a apporté ?


Entre parents seuls, les échanges ne se font pas immédiatement. Au début, on n’ose pas parler. Puis les langues se délient... Et très vite, on se rend compte que l’on peut trouver bien plus malheureux que soi. C’est une chose qui m’a frappée. Cette session m’a confirmé que l’on devait continuer à avancer, à relever la tête, sans quoi la vie n’est pas simple. Elle a aussi et surtout beaucoup aidé ma fille, qui a compris qu’elle n’était pas toute seule à vivre des choses « pas marrantes », et combien il était important de confier sa peine au Ciel et aux petites âmes du Purgatoire, puisque Montligeon est consacré à celles-ci !


Qu’est-ce que cette session vous a procuré par rapport à des vacances « classiques », à la plage par exemple ?


Cette session, ce ne sont pas des vacances « classiques », c’est bien mieux ! D’abord, il n’y rien à organiser, ce qui est assez divin. Les amitiés se font vite, aussi bien pour les parents que pour les enfants. A la plage, vous n’aurez jamais ce calme, cette sérénité, et la puissance que Notre-Dame de Montligeon peut avoir sur vous. Nous arrivons en solo avec ou sans enfant, nous repartons le cœur rempli d’amour, de nouvelles amitiés, et reboostés grâce au soutien et la bonne humeur des prêtres. En fait, tout parent seul devrait terminer ses vacances « classiques », s’il en a, par une session à Montligeon !


Quels ont été les fruits de cette session pour vous, par la suite ?


La session solo m’a confortée dans mes choix de vie - qui n’ont pourtant pas été simples ! J’ai compris que je devais avancer pour moi, pour ma fille surtout. Si je baisse la tête, ma fille la baissera également. Les prêtres de Saint-Martin sont d’une écoute et de conseils assez remarquables. Je leur dois beaucoup grâce à cette session, mais je sais que ma foi me porte, et je ne saurai jamais assez remercier le Ciel de m’aider autant, ainsi que mon père spi !


Qu’est-ce que votre fille vous a dit particulièrement aimer pendant cette session ?


Voir Don François faire du babyfoot et jouer de la trompette ! Plus sérieusement, Louise a beaucoup aimé passer du temps avec les autres enfants ­- sans doute partager ses secrets -, les sœurs et les séminaristes ; ils avaient un panel d’activités assez sympas pour elle. Et le fin mot de l’histoire, un soir en la couchant dans notre logement : elle a pu me dire : « Ce qui est bien ici, c’est qu’on est détendues, vous vous fâchez même pas »... Ite Missa est !


Montligeon est un lieu dédié à la prière pour les défunts : est-ce que cela a été important dans votre séjour ?


Très important ! La prière a une place particulière dans mon cœur. La messe quotidienne fut très ressourçante aussi. Je suis plus que convaincue que les petites âmes du Purgatoire nous écoutent. Nul ne doit les oublier. Prier pour les défunts de ma famille et pour les défunts des familles de mes proches fut l’occasion de confier de nombreuses petites âmes à Notre-Dame... Et Louise sait désormais qu’elle doit prier pour elles, qui ont soif de nos prières, et nous nous y attelons ! Propos recueillis par S. P.


montligeon.org/les-sessions-familles


A noter. Des sessions pour parents seuls - avec ou sans leurs enfants - ont également lieu cet été 2021 du 21 au 25 juillet au Sanctuaire de Paray-le-Monial et du 16 au 22 août à celui d’Alençon.



Crédit photo © Coll. particulière


Lire le reste du dossier "Des vacances différentes" dans Zélie n°64 (Eté 2021)

Derniers articles