top of page

Anne-Aymone, révélatrice de beauté



Septembre 2019

Jeune coach en image, Anne-Aymone Belliard aide les femmes à ressembler davantage à qui elles sont à l’intérieur.

C'est à la Maison Magis, rue d’Assas à Paris, qu’Anne-Aymone nous reçoit dans ce lieu tenu par les jésuites, qui comporte notamment un espace de coworking. Avenante et lumineuse, la jeune femme nous raconte ce qui l’a menée à devenir coach en image.

Après six années chez Bouygues dans des postes de ressources humaines et de communication, Anne-Aymone s’est interrogée : « Est-ce que c’est là que je veux me projeter à terme ? Ai-je le sentiment de transmettre ce que j’ai reçu ? » Pleine de créativité, celle qui a lancé une troupe de théâtre a souhaité « retourner à la matière ».

Anne-Aymone, qui a toujours aimé la mode, prend plaisir à chiner de vieux vêtements de bonne qualité – à rebours de la fast fashion qui propose des pièces à bas coût et de piètre choix. Alors qu’elle organise des ventes privées de pièces vintage, les femmes qui y viennent lui posent des questions : « Est-ce que cette couleur me va bien ? ». Anne-Aymone apprécie ce rôle de conseil, et, voyant là un moyen de concilier son amour de la mode et celui de l’accompagnement humain, elle se forme au conseil en image à l’Institut de Relooking International (IDRI). Elle y reçoit de nombreux enseignements sur les couleurs, le maquillage ou encore la coiffure et lance son activité en mars 2019, à Paris et Toulon.

« Les femmes qui viennent me voir veulent un conseil extérieur sur ce qui leur convient, raconte-t-elle. Bien souvent elles ont des bonnes intuitions, mais qui ont besoin d’être confirmées et surtout expliquées. »

Lors d’un premier rendez-vous de coaching, sont évoquées pendant 1h30 l’image actuelle de la cliente – son environnement personnel et professionnel, son rapport au corps, son style actuel... – et l’image souhaitée : ce qui l’inspire, lui donne envie, ce qu’elle veut dégager...

« On dessine la nouvelle image, en rendant visible extérieurement ce qui vit à l’intérieur. Par exemple, une femme me disait qu’elle avait l’impression de tout porter – travail, enfants – et qu’elle voulait être davantage dans la douceur et la fantaisie ; nous avons alors travaillé sur différents points : porter plus de couleurs, choisir des pièces plus originales avec des motifs par exemple. Autre cas : une graphiste me confiait que cela bouillonnait en elle, mais que cette créativité ne se voyait pas à l’extérieur. Ne voulant pas consacrer trop de temps à sa coiffure le matin, nous avons choisi des bandeaux et quelques bijoux dans les couleurs qui font ressortir son visage. »

Anne-Aymone – dont le prénom suffit à donner une singularité à sa marque - propose également d’autres services : test des couleurs, cosmétologie – pour trouver les bons produits de beauté – et maquillage, coiffure, style vestimentaire, tri du dressing s’inspirant notamment de Marie Kondo, séance de shopping, choix des lunettes ou encore de la lingerie et du maillot de bain.

Deux petits conseils en passant : toujours se démaquiller le soir, même quand on ne s’est pas maquillée le matin – le coton ne sera pas tout blanc, vous verrez -, et pour retarder l’arrivée des rides – même si celles-ci racontent notre histoire -, s’hydrater quotidiennement la peau avec une crème hydratante adaptée à notre peau et boire beaucoup d’eau.

Lors de la séance sur le style vestimentaire, la coach en présente neuf – moderne, élégant, romantique, sophistiqué ou encore sportswear -, avec des tenues pour la semaine, le week-end et en soirée. La personne désigne ce qu’elle aime et se fait son propre style à partir de ces différentes inspirations.

Selon Anne-Aymone, « être belle, c’est s’être trouvée, être bien avec son image pour pouvoir se donner aux autres ». Et elle conclut en citant Francis Scott Fitzgerald : « Quand une femme se sent parfaitement bien habillée, elle peut oublier cet aspect d’elle-même. C’est ce que l’on appelle le charme. Et plus vous parvenez à vous oublier, plus vous avez de charme ». Solange Pinilla

www.anneaymonebelliard.com

Lire le reste de Zélie n°44 - Septembre 2019 - Crédit photo : © S. Pinilla



La suite de l'histoire - Janvier 2023

« Il y a un peu plus d’un an, en 2021, j'ai déménagé à Madrid, en Espagne, raconte Anne-Aymone. Madrid a été un coup de cœur de jeunesse lorsque j’avais 20 ans, et les coups de cœur de jeunesse ne s’oublient pas facilement ! J’y avais réalisé un stage et j’avais beaucoup aimé la vie là-bas, la douceur, le climat, la gentillesse des Espagnols, les looks gais et colorés, tout cela était très attirant.


L’Espagne est en effet un pays inspirant sur les sujets de style et de beauté, donc cela m’a donné envie de voir comment je pouvais y développer mon activité.


De manière générale, je trouve que les Espagnoles ont un rapport au corps paisible et même joyeux, peut-être plus décomplexé qu’en France. Les femmes aiment s’habiller, porter des couleurs… On parle de ces sujets en famille, entre amies, c’est quelque chose de naturel. Et enfin, dernière raison et non des moindres, ma petite sœur vivait à Madrid depuis un an, cela m’a encouragée à sauter le pas !


Au niveau professionnel, en Espagne, c’est comme si je repartais de zéro : une deuxième entreprise qui doit s’adapter aux besoins locaux et au niveau de vie - plus faible qu’en France et surtout qu’à Paris.


Ensuite, je dois me faire connaître et faire fonctionner, comme on dit ici, le boca a boca (bouche-à-oreille). Cela prend du temps !

Côté français, je continue mes rendez-vous en visio un peu partout dans le monde, c’est vraiment la force d’internet. Je me déplace aussi régulièrement pour assurer des rendez-vous physiques à Paris, Bruxelles ou Genève.


En partant à Madrid, j’avais des nouveautés en tête que je voulais lancer. Tout d’abord une masterclass Beauté, en ligne, sur tous les grands thèmes du conseil en image. D’octobre à juin, j’ai traité tous les mois d’un thème spécifique du conseil en image : la colorimétrie, les bases du maquillage, le soin à apporter à ses cheveux, de l’inspiration pour s’habiller en hiver et en été, des astuces pour être bien habillée sans se ruiner… Toutes ces vidéos sont toujours accessibles sur mon site internet et peuvent se louer sur une durée limitée.


En parallèle de cette partie « technique » Beauté, j’avais très envie d’interviewer des femmes autour des sujets de féminité et de beauté. J’ai donc créé Secrets de Femme, des interviews de femmes inspirantes sur Instagram une fois par mois.


L’idée : nourrir notre féminité, s’inspirer de parcours d’autres femmes, mieux se connaître.

Il y a eu des échanges passionnants notamment avec Claire de Saint Lager, dont la pensée a été fondatrice pour moi ; nous avons parlé du désir féminin qui nous met en action.


Il y a eu aussi Cécile de Williencourt, sage-femme qui a créé Trésors de Femme et qui parle avec beaucoup de simplicité et de beauté du corps de la femme, de sa puissance de vie. Et Marie-Liesse Malbrancke, coach elle aussi au service des femmes, qui nous parle avec beaucoup de justesse et d’intelligence du célibat.


Et puis bien sûr, il y a eu un « moment paillettes » et beaucoup d’inspiration avec l’entretien de Vanessa Seward, ancienne Directrice Artistique d’Azzaro et créatrice de mode, elle nous parle des matières, des looks simples et raffinés, son accent argentin ajoute beaucoup de charme à l’interview ! Et enfin, je suis très heureuse d’avoir pu réaliser en direct un maquillage spécial mariée avec la créatrice de robes de mariées Camille de Saint Léger.


Enfin, dernière nouveauté, j’ai lancé début décembre ma première newsletter ! Elle sera mensuelle et permettra d’avoir des actualités mode et beauté, de l’inspiration avec des interviews, des conseils en style et de la réflexion sur la place du beau dans nos vies…


Je suis touchée par des femmes qui ont mûri le désir d’être belles et de prendre soin d’elles avant de venir me voir. Elles ne se sont pas toujours occupées d’elles, pour plein de raisons, mais aujourd’hui elles décident d’être en paix avec leurs corps, de voir le beau chez elles et de le mettre en valeur.


Les conseils sur les couleurs, les vêtements, c’est une chose et cela ne s’invente pas. C’est très utile de savoir techniquement ce qui nous met en valeur, ce qui fait que l’on se sent profondément bien, mais je dirai que le cœur de cette démarche se situe dans le cœur précisément, dans l’intimité de la vie de chaque femme.


Parfois il peut donc y avoir une prise de conscience avant les rendez-vous et parfois c’est le coaching lui-même qui la suscite. Ce qui est sûr, c’est que réfléchir sur son apparence, c’est réfléchir sur soi, sur sa vie.


Je suis chrétienne et je suis admirative un peu plus chaque jour devant la création de Dieu, la nature qui nous entoure ainsi que chaque personne humaine.


Tête, cœur, corps, nous sommes tout un. Aussi, tout ce que nous vivons, le corps le mémorise, l’imprime.


A certains moments, il peut nous interpeller pour nous dire ce qui se passe en réalité dans nos vies, et que nous ne voyons pas toujours.

Une posture un peu voûtée, une peau à imperfections, une perte de cheveux importante… sont des signes de croyances ou de pensées que nous vivons à l’intérieur de nous. Alors, comme conseil, je pourrais dire chercher l’alignement avec tout votre être : votre intelligence, votre cœur et votre corps. L’équilibre est à chercher un peu tous les jours et ne tient qu’à un fil, mais pour moi la vraie beauté est là ! » Texte recueilli par S. P.




Photo © Collection particulière


> Lire le dernier numéro de Zélie

Derniers articles
bottom of page