Constance Burg, directrice d'école

13/1/2017

 

A 27 ans, Constance Burg est déjà directrice de l’école Saint-Joseph l’Espérance, un établissement primaire hors-contrat qui a ouvert en septembre 2016 à Vernon (Eure). Après des études de droit, Constance est tombée dans « la marmite de l’enseignement » en suivant une formation à l’ILFM (Institut libre de formation des maîtres) qui prépare notamment les futurs instituteurs de l’enseignement hors-contrat.

 

Après trois années d’enseignement dans des classes à plusieurs niveaux à l’école Sainte-Faustine à Poitiers, elle a rejoint par l’entremise de la Fondation pour l’école un groupe de familles qui souhaitait créer une école hors-contrat à Vernon. 
 

En 2016, seize élèves allant de la grande section au CE2 ont fait leur rentrée, formant une seule classe que Constance Burg anime avec un grand enthousiasme. Elle s’est formée à différentes pédagogies – la Boîte à bons points, Jean qui rit, Nuyts ou encore Montessori -, afin de ne pas se retrouver sans solution si l'une des méthodes ne correspond à pas un enfant. Passionnée par la transmission, elle voit l’enseignement comme une relation de confiance entre les parents et l’école, où Dieu a toute sa place. 
 

Aidée par des bénévoles pour les matinées, Constance Burg espère déménager à la prochaine rentrée afin d’ouvrir d’autres classes et embaucher deux maîtres d’école. Ce 28 janvier, l’école fera ses premières portes ouvertes. • Solange Pinilla

 

 

Le livre que vous lisez en ce moment ? Les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez.


La pièce préférée de votre garde-robe ? Une écharpe jaune offerte par mon fiancé.
 

La dernière perle entendue chez vos élèves ? Maîtresse : « Quel est le guerrier qui a battu Jules César à Gergovie ? » Un élève : « C’est Saint Getorix. » 


Un rituel pour vous détendre après une longue journée ? Manger un carré de chocolat... ou plusieurs !


Une phrase qui vous guide pour enseigner ? « Sans affection pas de confiance, sans confiance pas d’éducation. » (Don Bosco)


Une femme de l’histoire qui vous inspire ? L’impératrice Zita, pour son courage et son dévouement dans l’éducation de ses enfants. 


Une phrase de la Bible qui vous inspire ? « « Tout est permis », dit-on, mais je dis : « Tout n’est pas bon. » « Tout est permis », mais tout n’est pas constructif.  Que personne ne cherche son propre intérêt, mais celui d’autrui. » (1 Corinthiens 10, 23-24)


La musique qui vous redonne du courage ? L’hymne à la joie de Beethoven.


Le principal trait de votre caractère ? L’enthousiasme.


Une rencontre qui vous a marquée récemment ? J’ai eu la chance de rencontrer un prêtre qui est là pour me conseiller, m’épauler et qui me permet d’y voir plus clair sur mes élèves pour faire au mieux pour eux.  


La période de l’année scolaire que vous préférez ? Toutes les périodes de l’année ont leurs merveilleux moments... Je crois que j’aime particulièrement celle juste avant Noël, car même si les enfants sont assez excités il y a une magie dans la préparation de Noël qu’on ne retrouve à aucun moment dans l’année. Les enfants ont des ailes pour se préparer à la grande fête de la Nativité ! 


Que diriez-vous à une personne qui se pose la question de l’enseignement en primaire ? « Allez-y ! C’est le plus beau métier du monde ! Mais surtout formez-vous, cela rend le travail plus merveilleux encore, car cela donne la possibilité de s’appuyer sur l’expérience d’autres personnes. »


Votre devise ? « Là où est ton trésor, là est ton cœur. » (Matthieu 6, 21, ndlr) •

 

 

Article paru dans Zélie n°16 (Janvier 2017) - Crédit photo : © École Saint-Joseph l’Espérance

Please reload

Derniers articles
Please reload

  • Facebook
  • Instagram
  • Podcast Soundcloud

© 2015-2019 By Magazine Zélie