Cet été, se ressourcer et resplendir !

16/6/2016

 

Chronique "Esprit de femme" par Cécile Canivet

 

Comme chaque matin, les annonces s’affichent sur mon portable : « Séjour de charme dans les plus beaux villages de France», « Thalasso à Douarnenez », «  Massage à l’huile d’argan et soin aux pépins de raisin. » Mais d’où viennent ces publicités omniprésentes qui assaillent mon petit écran portatif et mes neurones ? Fichus algorithmes : il suffit de cliquer une fois sur le mot « vacances » pour provoquer une constellation de promotions sur des campings cinq étoiles, des mobil-homes, voire des yourtes mongoles pour vacances ethniques sur les flancs des volcans d’Auvergne !

 

Mon esprit s’évade au quotidien, que ce soit dans les transports en commun ou dans une station essence. Vous en conviendrez, rien de moins bucolique qu’une station d’essence ! Mais il est vrai que j’ai envie de faire le plein…le plein de grand air, de vagues, de mouettes. 


A la maison, les ados rêvent de sensations fortes, de parcs d’attractions. Certains rêvent de sport, de défis, d’autres de farniente et de bronzage. Pas facile de faire des consensus ! Restons lucides : les vacances devraient se résumer en trois mots : repos, rêve et évangélisation.

 

Commençons par l’évangélisation ! Car cet été, il y aura de l’inconnu et des rencontres à faire fleurir ! Des conversations impromptues qui vaudront de l’or et de nouveaux amis probablement surpris de notre attachement viscéral à la messe à l’heure du réveil musculaire en piscine. Un petit conseil, piochez dans votre pile de revues chrétiennes, dispersées dans toute la maison après lecture, et semez-les comme le petit Poucet. Non pas dans les bois, bien sûr ! Mais dans d’éventuelles locations ou sur des aires d’autoroutes fréquentées par des milliers de personnes par exemple. Ce sera autant de petits cailloux blancs pour des personnes qui « cherchent leur route ». Autant de revues chrétiennes semées aux quatre vents que l’Esprit-Saint ne manquera pas de faire germer.
 

• Le temps de rêver : symbole de l’enfance, le rêve fait partie de notre capacité d’élaborer un monde meilleur et de sortir de nos cloisonnements intérieurs. En famille, quel que soit le lieu de destination, nous nous prenons à rêver de l’achat d’une maison. Nous avons ainsi acheté des dizaines de maisons virtuelles aux quatre coins de l’Hexagone (voire du globe !), de la campagne berrichonne à l’île de Ré. Ne nous empêchons pas de rêver !
 

• Le temps du repos ! Comme c’est étrange, nous aspirons au repos éternel sans apprendre à en goûter les bienfaits ici-bas. Plus les mois d’été se rapprochent, plus nous avons l’impression d’être exsangue comme une personne assoiffée qui perçoit un oasis sans pouvoir l’atteindre. Goûtons au repos du corps afin de résorber les petites valises qui ont éventuellement colonisé nos paupières ! Goûtons au repos de l’âme : pour cela, les paroisses ne sont jamais en vacances. Elles sont à l’initiative de nombreux rendez-vous de prière. Vivez l’expérience inoubliable de l’office des Laudes organisé sur une plage, récité devant l’océan, bercé par le bruit du vent et le reflux des vagues… Inoubliable ! à cela s’ajoutent quelques conférences et de nombreux enseignements organisés dans les lieux estivaux. 
 

Allons à la Source, cet été goûtons à des parcelles d’éternité ! •

 

 

Article paru dans Zélie n°10 (Juin 2016) - Crédit photo : Nur Andi Ravsanjani Gusma/pexels.com cc

Please reload

Derniers articles
Please reload

  • Facebook
  • Instagram
  • Podcast Soundcloud

© 2015-2019 By Magazine Zélie